A l’occasion du 53° Tour Auto Rallye de la Réunion, les concurrents admis au départ rentreront immédiatement dans le bain de la compétition face au chrono à peine quitté le podium de départ situé cette année à son emplacement historique au Barachois derrière la statue Roland Garros.

Au terme des vérifications administratives et techniques sur la piste de la Jamaïque, les bolides admis se rendront donc directement au parc fermé de départ de 10h à 15h00 le Vendredi 29 Juillet. Une fois passé par le podium direction la première spéciale située dans les hauts de la Commune de Saint Paul à Bois de Nèfles avant même de passer par le parc d’assistance.

Dès lors se posait la délicate question de l’installation de la rampe de phares avant la mise en parc fermé. Compte tenu de la fébrilité de certains et de la relative étroitesse du parc, les risques d’endommager ces rampes (d’une valeur de plus de 10.000€ pour certaines) étaient élevés. Par ailleurs le porte faux généré pour le routier entre Saint Denis et le départ de l’ES1 était important.

Nous avons donc contacté le référent de l’ASA Réunion Jean Roland Gaud compte tenu de l’inquiétude légitime de certains équipages. « Une zone RTZ* est prévue avant l’ES1. » expliquait l’architecte du Tour. « Cette appellation signifie que seuls les pneumatiques peuvent être changés avec le concours d’une équipe dédiée. Néanmoins, nous sommes en train de vérifier la possibilité d’inclure la pose d’une rampe sur cette zone afin de limiter les risques dans le parc fermé. La rampe est un outil nécessaire ayant trait à la sécurité en course et la Direction de Course en a parfaitement conscience. Nous sommes en train de trouver l’argument technique nous permettant de préciser par additif la possibilité exceptionnelle d’autoriser les équipes RTZ à amener également ces rampes pour les installer car nombre de voitures de compétition ne disposent pas des solutions d’attache des rampes sur le pavillon dans l’habitacle comme c’est parfois le cas. La décision définitive arrivera rapidement.« 

Levée d’inquiétude pour les équipes d’assistance qui peaufinent actuellement leur plan d’assistance d’ici quelques jours. La DC a bien pris acte de cette contrainte afin de préserver au mieux l’intégrité de ces rampes et un additif est attendu prochainement pour préciser cette autorisation exceptionnelle pour les équipes d’amener avec eux la rampe et équiper les bolides sur la zone RTZ.

RTZ* Remote Tire Zone.

Write A Comment