Dominique Nativel fait partie des cadres du rallye local. Surnommé l’enfant terrible, le moins que l’on puisse écrire est qu’il porte bien son nom. Passionné parmi les passionnés, ce turbulent adorateur des sports mécaniques se distingue depuis plusieurs années pour un pilotage pour le moins incisif et une approche du rallye très très festive. Bien que le baquet de copilote ne soit plus occupé par son frère Gregory pour raisons de santé, son remplaçant Mickaël Ethève est dans le même mood totalement décomplexé.

Quel que soit le résultat final de l’épreuve (vainqueur de classe F2000/12 au RSJ21) ou les affres d’une fin de course difficile lors des 1000km qui l’avait vu terminer sur trois roues après une épique montée de Bassin Martin, l’enfant terrible sera évidemment de la partie à l’occasion du Tour Auto Rallye de la Réunion du 29 au 31 Juillet prochain.

Toutefois à l’occasion de ce rendez-vous majeur dans le calendrier local, il semblerait que les ambitions soient clairement revues à la hausse. Il sera cette fois engagé dans l’habitacle de sa fidèle 106 mais cette fois dans la classe F2000/13 avec un moteur préparé pour ce Tour. « On a récupéré l’ancien moteur de Guillaume Rousseau et on l’a refait complètement avec Bertrand Mezino. » expliquait le pilote. « Pour passer tout ça au sol, on a maintenant des R-Tech rotulés à l’arrière et des trois voies à l’avant. » Disposant désormais d’un « C2R2 Max » il sera cette fois question de se battre plus haut dans le classement avec une belle préparation et une classe supérieure. « Malheureusement je n’aurais pas les gros freins cette fois. Ils sont toujours en Belgique et n’arriveront pas à temps pour le Tour. On restera donc avec les Brembo.« 

Toujours en voies étroites, Dominique « l’enfant terrible » Nativel est dans la dernière ligne droite de préparation. « On ne pourra pas tester notre voiture sur la spéciale d’essais puisqu’elle passera au banc seulement le Mercredi avant le Tour. En tous cas, l’essentiel est bien d’être au départ dans de bonnes conditions. » terminait Dom’ dans un éclat de rire si caractéristique. Reste à peaufiner la nouvelle déco qui sera posée la semaine prochaine.

L’enfant terrible grandit et la cylindrée en même temps!

Write A Comment