Les moteurs thermiques fonctionnent non pas à l’essence mais au mélange air/carburant. Plus on monte en altitude, moins la pression d’air est élevée et moins il y a d’air à un volume donné. Parmi les variables à prendre en compte, l’altitude est donc un des facteurs clés. Ainsi un apport d’air réglé pour une altitude de 400m sera insuffisant à 1000m et encore moins à 1500m annihilant le délicat équilibre d’une bonne combustion synonyme de performance moteur.

Compte tenu des amplitudes d’altitude rencontrées à la Réunion et notamment pour le 53° Tour Auto, il est essentiel pour les orfèvres de la préparation de prévoir ces altitudes pour programmer le meilleur compromis. En effet, non seulement les spéciales sont parfois situées très haut mais les dénivelés en course sur le même tracé sont parfois conséquents. Il existe certes des correcteurs altimétriques permettant d’adapter l’apport en air lors de l’injection, encore faut-il les paramétrer correctement. Les rallyes de la Réunion et singulièrement le Tour Auto sont de véritables casse-tête pour les ingénieurs.

Capteur de pression/température

Pour aider les ingés et autres préparateurs à mettre au point les bolides de course, nous avons effectué quelques relevés d’altitude sur les chronos de cette troisième manche du Championnat de la Réunion des Rallyes. Globalement orienté dans le sens descendant, ce 53° Tour Auto affronte des dénivelés parfois conséquents. Quatre profils différents sont observés: le premier concerne un profil fait d’une première section en montée pour rejoindre un plateau avant une descente vers l’arrivée. Il en est ainsi pour Bois de Nèfles/Canots (ES1) en ouverture de rallye et Le Cap/4 Sous le Dimanche matin (ES9/11).

Le deuxième profil concerne des secteurs chronométrés suivant une ligne d’altitude quasi constante. La spéciale ultra rapide de Vue Belle (ES2) longe la cote des 500m, Canots (ES3/5) offre le même profil à la même altitude. Samedi soir, la spéciale de Lon Mon Poy: ES7/8 (hormis la descente des Colimaçons sur quelques kilomètres) suit la ligne des 400/500m.

Le troisième profil est celui de Notre Dame de la Paix (ES4/6) qui présente un dénivelé négatif de plus de 1000m sur une seule spéciale.

Montée Panon

Enfin, seul et unique dénivelé positif: la dernière spéciale au programme qui pourrait bien bouleverser la donne et permettre aux « grosses » de se refaire une santé: Montée Panon (ES10/12) qui monte sans cesse de 600m.

Vendredi 29 JuilletLongueurAltitude départPoint culminantAltitude arrivée
ES1 Bois de Nèfles16km80536m964m504m
ES2 Vue Belle9km70497m662m662m
Samedi 30 Juillet
ES3/5 Canots6km50470m588m418m
ES4/6 Notre Dame 17km251540m1743m596m
ES7/8 Lon Mon Poy14km90374m540m265m
Dimanche 31 Juillet
ES9/11 Le Cap/4 Sous9km30122m418m223m
ES10/12 Montée Panon9km6560m641m641m
Relevé d’altitudes 53° Tour Auto Rallye de la Réunion

Write A Comment