Et pourquoi pas? au Tour Auto? et pourquoi pas! Cette catégorie de véhicules connaît un succès indéniable. Parmi les véhicules de cette catégorie, on recensait déjà moult Peugeot 208, une Ford Fiesta ainsi qu’une rutilante Renault Clio depuis le début de saison avec l’acquisition d’un modèle tout neuf acquis par le tandem père/fils Dominique/ Samuel Hoarau.

Il serait bien possible de compter assez rapidement une unité supplémentaire. Celà fait plusieurs mois maintenant qu’autour d’un café, un pilote de Rally2 avait évoqué la piste de rentrer une auto supplémentaire à vocation locative, à l’instar du Team Dorseuil Compétition. Néanmoins, pour l’heure hors de question de gagner de l’argent par le biais de cette formule. Il s’agit pour les heureux propriétaires de parvenir à réaliser des économies structurelles en mutualisant la venue à la Réunion d’ingénieurs, mécaniciens pointus, voire de responsables châssis. Une façon comme une autre d’amortir les frais inhérents à ces aller/retour particulièrement budgétivore.

Pour avoir un ordre de grandeur, un ingénieur « dans les tuyaux » des constructeurs se facture entre 500 et 800€ euros par jour d’astreinte (le compteur démarrant le pied sur le tarmac de Gillot), ajoutez à celà approche aérienne, chambre d’hôtel et voiture à disposition, on arrive vite à 5.000€ par épreuve. Pour un mécanicien spécialisé en sports mécaniques qui pratique son art au quotidien (200 à 400€ par jour), la douloureuse monte vite à 3.000€ supplémentaire.

Or, il ne s’agit pas ici du syndrome de la « goyave de France » comme on le dit mais bien de pouvoir se reposer sur du personnel disposant d’une expérience (et donc de solutions) à nulle autre pareille. Ce type de personnel évolue en moyenne 30 à 40 week-end par an ce qui en fait de véritables orfèvres. Compte tenu du niveau local et de la combativité de nos ténors, le moindre dixième est précieux, ceci expliquant celà.

Pour en revenir à cette fameuse Clio, elle n’est pas neuve sortie usine mais en reconditionnement et est issue d’une lignée de bolides disposant des dernières évolutions techniques propres à Alpine (nouveau nom de Renault Sport). Son futur ex-propriétaire semble bien disposer à la vendre et notre team réunionnais a déjà approché son actuel propriétaire. Actuellement en reconditionnement suite à des tonneaux fin Novembre, la belle sera donc comme neuve et bénéficiera des dernières évolutions.

Juste pour vous donner l’eau à la bouche et pourquoi pas l’écume aux lèvres, cette voiture a roulé lors de la finale de la Coupe de France des Rallyes 2021 avec comment dire? Un très bon résultat!

Passons à présent à son futur pilote. Loin d’être un novice, le bonhomme a écumer plusieurs constructeurs et différentes catégories jusqu’au Graal du Rally2. En tous cas, le bonhomme a déjà assurer son souhait, sa volonté et ses possibilités de s’aligner au volant de cette coupleuse Rally4 aussi vite que possible. Pour ce qui nous concerne, le voir revenir à la compétition compte tenu de son pedigree nous emplit d’attente de belles batailles.

Reste donc à finaliser certains détails, la Clio étant programmée pour en avoir terminer avec sa cure de mise à neuf tout début Juillet. Celà dit, si la trésorerie est disponible du côté du futur propriétaire (et celà semble être le cas!) tout reste jouable en vue du 53° Tour Auto Rallye de la Réunion….y’a plus qu’à! Allez big smack de Sainte Rose!

Write A Comment