Le mois de Juin est traditionnellement une période d’activité intense pour les sports mécaniques et donc pour votre serviteur. Ainsi le week-end prochain une dizaine de séries est programmée avec une multitude de disciplines. Piste, tout terrain, sur deux roues ou quatre roues, les heures de sommeil vont se faire rares avec une suractivité coïncidant étroitement avec le prochain rendez-vous phare réunionnais: le mythique Tour Auto 2022. Dans l’intervalle, nombre de nos kréopolitains évoluant sur différents terrains sont alignés. Revue d’effectifs en commençant par les courses en piste pour 4 roues.

Les 24H du Mans et bien plus encore en piste

On démarre avec un des monuments ders sports mécaniques, un des trois joyaux de la triple crown (triple couronne), véritable Graal de tout pratiquant. Les 24H du Mans dans le cadre du championnat du monde d’endurance auto (WEC) sont programmés avec une semaine pleine entre parades, essais, séances d’autographes et ultimes mises au point pour un double tour d’horloge. Un réunionnais est aligné au départ de la célébrissime course d’endurance. Ce sera d’ailleurs une première pour notre petite île de l’Océan Indien avec Reshad De Gerus engagé ponctuellement sur cette course en catégorie LMP2. Souhaitons lui de franchir la ligne d’arrivée finale, ce qui serait en soi une réussite. One shot à suivre donc ce week-end.

Toujours sur la piste et à quatre roues, ce sera un week-end de Formule 1 avec le GP d’Azerbaïdjan. Après le terrible faux pas de l’escadron rouge Ferrari à Monaco qui a clairement, selon nombre d’observateurs, contribué à déposséder Charles Leclerc d’une victoire attendue et prévue, reste à voir si cette douloureuse page dans l’histoire de Ferrari (une de plus) a pu être tournée. De leur côté, l’écurie principale concurrente RBR est en position de force avec désormais ses deux pilotes Perez et évidemment le champion en titre Verstappen capables de s’imposer. Inconnue néanmoins avec un regain de forme attendu de Mercedes et une montée en puissance perceptible sur le terrain (au-delà des résultats) de Mc Laren et Alpine notamment.

L’Indycar aligne un GP supplémentaires avec un calendrier pour le moins fourni. Après les 500 miles il y a dix jours maintenant et la dernière course sur Belle Isle à Detroit le week-end passé avant le switch vers les rues du Centre ville, direction Road America pour une course attendue. Les positions sont loin de s’affinait en tête de classement et l’on assiste davantage à un resserrement des prétendants.

Enfin, dernière série 4 roues sur piste à suivre ce week-end: le WTCR et la confrontation sur le tourniquet de Budapest. Compte tenu des difficultés de dépassement et de postulants multiples aux meilleures places, bien malin celui (ou celle évidemment) qui sera en mesure de nous donner un podium avant les premiers chronos en essais (même après d’ailleurs).

Write A Comment