C’est une tradition incontournable à l’occasion des 500 miles d’Indianapolis. Le vainqueur s’enfile un litre de lait sur la victory lane. Le suédois ancien pilote de formule 1, Marcus Ericsson s’impose au terme des 200 tours de l’ovale le plus mythique du sport automobile. Au terme des multiples rebondissements en piste inhérents à la discipline, le pilote Ganassi signe sa première dans le temple de la vitesse à la vitesse moyenne hallucinante de plus de 282km/h.

L’ancien pilote de Formule 1 est devenu le deuxième Suédois à triompher dans les « 500 », rejoignant le vainqueur de 1999 Kenny Brack. Le meilleur résultat d’Ericsson lors de trois départs précédents d’Indy 500 était 11e l’an dernier.


Ericsson, qui a commencé cinquième, a pris la tête pour de bon au tour 190 lorsque le rookie Jimmie Johnson a fait son dernier arrêt au stand hors séquence avec les leaders. Ericsson a mené devant O’Ward par 3.2869 secondes, l’un des plus grands écarts par un leader pendant la course de 200 tours.
« Je n’en croyais pas mes yeux », a dit Ericsson au sujet du drapeau rouge. « On ne peut jamais tenir quoi que ce soit pour acquis, et de toute évidence, il restait encore des tours à faire, et je priais tellement fort qu’il n’allait pas y avoir un autre jaune, mais je savais qu’il y en aurait probablement un. C’était difficile de se recentrer, mais je savais que la voiture était incroyable. »

Après un drapeau rouge de 8 minutes, la course a repris au tour 199, Ericsson serpentant à gauche et à droite pour tenter de briser le remorquage aérodynamique d’O’Ward. Se dirigeant vers le drapeau blanc, Ericsson a plongé vers l’entrée des stands, puis est retourné au centre de la piste de course, essayant de s’éloigner d’O’Ward.

Le sextuple Champion, Indycar, Scott Dixon, semblait être le pilote à battre, puisqu’il a mené la course durant 95 tours et est devenu le leader de tous les temps dans l’histoire d’Indianapolis 500 avec 665 tours en tête, surpassant le record de 644 par le légendaire quadruple vainqueur Al Unser. Mais Dixon s’est vu infliger une pénalité pour excès de vitesse en entrant dans la pit-lane après s’être arrêté en tête au Tour 175 dans la Honda Bank Chip Ganassi Racing No. 9.

RankDriverTotal timeTours en tête
1Marcus Ericsson02:51:00.643213
2Pato O’Ward02:51:02.436126
3Tony Kanaan02:51:04.16056
4Felix Rosenqvist02:51:04.7699
5Alexander Rossi02:51:05.6236
6Conor Daly02:51:05.72317
7Helio Castroneves02:51:07.2046
8Simon Pagenaud02:51:07.7369
9Alex Palou02:51:08.887847
10Santino Ferrucci02:51:10.4761
Classement Indycar 500 miles d’Indianapolis 2022

Ericsson a pris la tête du classement Indycar avec sa troisième victoire en carrière, renforcée par le double de points attribués dans cette épreuve.

PosPiloteTotal
1Marcus Ericsson226
2Pato O’Ward213
3Alex Palou212
4Will Power202
5Josef Newgarden174
6Scott Dixon166
7Scott McLaughlin162
8Simon Pagenaud157
9Felix Rosenqvist154
10Colton Herta142
Classement provisoire Indycar 2022

La prochaine course Indycar est le Grand Prix Chevrolet Detroit le dimanche 5 juin au Raceway à Belle Isle Park à Detroit.

Write A Comment