Parce qu’il n’y a pas que les grosses Rally2, loin s’en faut, certains équipages se dirigent vers des autos nettement moins budgétivores mais tout aussi plaisantes à piloter dans le cadre d’un championnat amateur/loisir tel que le nôtre.

Dominique Hoarau avait été le premier à dégainer une Renault Clio Rally4 alignée pour la première fois lors du Rallye/séance d’essais de la Plaine des Palmistes. Avec son fils Samuel à ses côtés, Dominique aura donc pris ses repères en vue de la suite de la saison. Il devrait être rejoint lors de la prochaine course (Rallye Sud Sauvage) par un autre équipage qui a fait le choix de troquer sa C2R2 contre une nouvelle génération RC4. Celui que certains surnomment « whisky » devrait donc pouvoir aligner cette nouvelle venue dans la catégorie après avoir hésiter avec une voiture de la même marque mais ancienne génération (Clio R3).

La Renault Clio Rally4 est une véritable bête de course et à vocation à se battre aux avant postes de la classe. Contrairement à ses rivales Ford Fiesta et Peugeot 208 qui respirent à l’aide d’un trois cylindres, la Clio est équipée d’un quatre cylindres et d’un turbo adaptatif particulièrement efficace qui procure un couple important très efficace sur les phases de relance.

Bonne nouvelle dans cette classe de cylindrée qui voit ses rangs s’étoffer. Manquerait plus qu’un « ancien » décide de rouler également en Rally4 pour retrouver les joies de la bataille sans pression du résultat scratch final mais comme unique objectif prendre du plaisir et se battre avec de jeunes loups aux canines acérées…

Write A Comment