Charles Leclerc s’est montré intraitable lors de la troisième course de la saison à Melbourne en Australie. Auteur d’un nouveau hat trick (pole, victoire, tour le plus rapide en course), le monégasque a tiré le meilleur de sa Ferrari. Sergio Perez, seul rescapé de RBR termine deuxième à plus de 20 secondes alors que le chanceux Georges Russel complète le podium. Il s’agissait de la dernière course réputée outre mer avant le retour européen du milieu de saison. La tournée outre mer reprendra en fin d’année.

Le pilote de la Ferrari numéro 16 avait donné le tempo dès les premiers tours de roue sur une piste totalement resurfacée et modifiée. Malgré un marsouinage plus que marqué, Leclerc progressait au fil des séances sur une piste qui s’améliorait. Son coéquipier Carlos Sainz semblait également avoir trouvé les bonnes solutions mais ne parvenait pas à signer une belle qualif en échouant au neuvième rang seulement. Les deux RBR se hissaient sur le podium des qualifs derrière Leclerc avec le Champion du Monde en titre Verstapen en chef de file. Norris réalisait un petit exploit en se qualifiant devant les deux Mercedes (HamiltonP5 et Russel P6).

Au départ, tous les pilotes prenaient un bon départ hormis Carlos Sainz qui déclarait avoir rencontré un problème de volant qui aurait dû être changé. Le pilote espagnol va boire le calice jusqu’à la lie puisqu’était victime d’une sortie de piste dès le deuxième tour. Dans le même temps, Leclerc creusait immédiatement un écart important sur Verstapen en s’éloignant à plus d’une seconde à l’activation du DRS désormais inactif pour Verstapen. La safety car était déployé au troisième tour pour permettre l’évacuation de la Ferrari de Sainz. A la relance, Leclerc prenait le large de la zone de DRS et partait seul en tête. Hamilton, auteur d’un fabuleux départ ne pouvait toutefois pas éviter le dépassement de Perez au L9. Les positions semblaient figées avec Charles Leclerc nettement au-dessus des ses concurrents les plus proches alors que Sébastian Vettel partait seul à la faute au 23° tour. Sale week-end pour Aston Martin!

Au restart ((L27), coup de chaud pour le pilote Ferrari qui perdait légèrement l’arrière de son bolide dans le droite conditionnant la ligne droite de départ. Verstapen revenait quasiment à hauteur mais la puissance de la rouge permettait au leader de conserver son leadership avant de poursuivre son, effort et creuser un écart de plus de dix secondes sur le Champion en titre.

Une dizaine de tours plus tard (L39), le néerlandais était contraint à l’abandon après avoir senti une forte odeur de fluide hydraulique. Score vierge pour Max!

Russel avait bénéficié d’une interruption de course idéale et il plongeait au puits au meilleur moment avec opportunisme. De fait, il prenait le contrôle de la troisième place podium aux dépends de son glorieux coéquipier Hamilton bien malheureux lors de l’intervention des safety car depuis le début de la saison.

Charles Leclerc franchissait la ligne au 58° tour plus de 20 secondes devant Perez, non sans avoir amélioré encore le meilleur tour de piste en fin de run. De coéquipier modèle, Perez sauve les meubles de RedBul alors que Mercedes signe des P4 et P5 inespérées en début de meeting. Russel devance Hamilton jamais en mesure de venir à hauteur et de constituer une menace pour son jeune coéquipier.

Les français Esteban Ocon (Alpine) et Pierre Gasly (Alpha Tauri) entrent tous deux dans le top 10 et marquent de précieux points.

PosPiloteVoitureToursChronoPTS
1Charles LeclercFerrari581:27:46.54826
2Sergio PerezRed Bull Racing RBPT58+20.524s18
3George RussellMercedes58+25.593s15
4Lewis HamiltonMercedes58+28.543s12
5Lando NorrisMcLaren Mercedes58+53.303s10
6Daniel RicciardoMcLaren Mercedes58+53.737s8
7Esteban OconAlpine Renault58+61.683s6
8Valtteri BottasAlfa Romeo Ferrari58+68.439s4
9Pierre GaslyAlphaTauri RBPT58+76.221s2
10Alexander AlbonWilliams Mercedes58+79.382s1
Classement final GP de Melbourne

Au Championnat, Leclerc s’impose nettement comme patron de la série après trois GP disputés. AUteur de 2 hat trick et une deuxième place, les Ferrari se révèlent modèles de performance et de fiabilité en ce début de saison. Georges Russel est flamboyant malgré un manque de performance très net des flèches d’argent. Carlos Sainz conserve une place podium provisoire mais a perdu le contact avec son leader. L’espagnol n’a plus le droit à l’erreur! Notez que Leclerc collectionne plus de points que ses deux suiveurs cumulés.

PosDriverNationalityCarPTS
1Charles LeclercMONFerrari71
2George RussellGBRMercedes37
3Carlos SainzESPFerrari33
4Sergio PerezMEXRed Bull Racing RBPT30
5Lewis HamiltonGBRMercedes28
6Max VerstappenNEDRed Bull Racing RBPT25
7Esteban OconFRAAlpine Renault20
8Lando NorrisGBRMcLaren Mercedes16
9Kevin MagnussenDENHaas Ferrari12
10Valtteri BottasFINAlfa Romeo Ferrari12
Classement Pilotes 3/23

Malgré le score vierge de Sainz, Ferrari conserve la tête du provisoire chez les constructeurs. Mercedes en difficultés en terme de performance se montre néanmoins fiable et pointe à la deuxième place. Après deux abandons du leader Verstapen, RBR parvient à rester sur le podium devant Mc Laren qui est « le meilleur des autres ». Journée en demi teinte pour Alpine qui aura vu Alonso effectuer une splendide première moitié de course mais sera reparti dans le ventre mou du peloton pour le sprint final et n’aura pas été en mesure de marquer de précieux points.

PosTeamPTS
1Ferrari104
2Mercedes65
3Red Bull Racing RBPT55
4McLaren Mercedes24
5Alpine Renault22
6Alfa Romeo Ferrari13
7Haas Ferrari12
8AlphaTauri RBPT10
9Williams Mercedes1
Classement Constructeurs 3/23

Write A Comment