La saison du Championnat du Monde de Superbike reprend ce week-end et au terme des sessions de FP, Motorland a laissé place aux premières qualifications de la saison.

La dernière pole du Champion 2017 remonte à Jerez et il mènera une première ligne entièrement espagnole pour les deux courses du Round d’Aragon.

Marc Garcia (Yamaha) Poleman Motorland 2022

La première pole position du Championnat WSSP300 a été décrochée par le Champion 2017 Marc Garcia (Yamaha) Avec un écart de 0,042s sur ses plus proches rivaux, Garcia s’élancera en tête de la grille pour les courses 1 et 2 du Round Pirelli d’Aragon. Garcia a signé son meilleur temps en 2’06.908s et a ainsi décroché la deuxième pole position de sa carrière en WorldSSP300. Sa première avait eu lieu à Jerez en 2017, l’Espagnol a donc attendu 4 ans, 5 mois et 19 jours entre ses deux pole positions ; la plus longue attente d’un pilote en WorldSSP300. Il mènera une première ligne entièrement espagnole, la première de l’histoire du WorldSSP300, lors des deux courses du Round d’Aragon. Inigo Iglesias n’est qu’à 0,042s de son compatriote pour sa troisième première ligne, tandis qu’Alvaro Diaz a décroché la sienne pour la première fois en prenant la troisième place avec un chrono de 2’07.173s.

  • 1. Marc Garcia (Yamaha MS Racing) 2’06.908s
  • 2. Inigo Iglesias (SMW Racing Team) +0.042s
  • 3. Alvaro Diaz (Arco Motor University Team) +0.265s
  • 4. Victor Steeman (MTM Kawasaki) +0.381s
  • 5. Yuta Okaya (MTM Kawasaki) +0.385s
  • 6. Hugo De Cancellis (Prodina Racing WorldSSP300) +0.528s
Lorenzo Baldassari (Yamaha) WSSP Pole Motorland 2022

Le pilote italien Lorenzo Baldassari (Yamaha) a pulvérisé le record du tour de tous les temps pour décrocher la pole position malgré une chute en fin de séance. C’est donc un rookie qui s’empare de sa première pole position. Le temps au tour de Baldassarri était plus de trois dixièmes d’avance sur ses rivaux. Baldassarri a réalisé son meilleur temps en 1’52.706s et a été le seul pilote à tourner dans la fourchette des 1’52s, avec plus de trois dixièmes d’avance sur le champion en titre Dominique Aegerter (Yamaha), deuxième. Baldassarri devient ainsi le troisième pilote Italien à décrocher sa première pole position en WorldSSP, après Ruben Xaus à Kyalami en 1999 et Andrea Locatelli à Aragon en 2020. Malgré son rythme hallucinant, la séance de Baldassarri s’est terminée prématurément lorsqu’il a chuté dans le virage 9. Aegerter a réalisé son meilleur temps en 1’53.050s, alors qu’il est à la recherche d’une victoire pour défendre son titre. Quant à la star turque Can Oncu (Kawasaki) il est troisième, avant que le drapeau rouge ne soit déployé à cinq minutes de l’arrivée. Oncu comptait trois dixièmes d’avance après deux secteurs et a montré un rythme élevé lors de cette manche d’ouverture de la saison.

  • 1. Lorenzo Baldassarri (Evan Bros. WorldSSP Yamaha Team) 1’52.706s
  • 2. Dominique Aegerter (Ten Kate Racing Yamaha) +0.344s
  • 3. Can Oncu (Kawasaki Puccetti Racing) +0.422s
  • 4. Nicolo Bulega (Aruba.it Racing – Ducati) +0.530s
  • 5. Glenn van Straalen (EAB Racing Team) +0.820s
  • 6. Marcel Brenner (VFT Racing) +1.133s
Toprak Razgatlioglu (Yamaha) WSBK Pole Motorland 2022

Razgatlioglu décroche la pole avec un record du tour, Bautista et Rea en première ligne. La Course 1 s’annonce donc particulièrement attarctive. Les favoris vont s’affronter avec une vue totalement dégagée sur le virage 1… La séance Superpole d’Aragon a vu des étincelles voler tout au long des 15 minutes de la première session de qualifications de la saison, c’est Toprak Razgatlioglu (Yamaha) qui a remporté les deux pôles consécutives et commence donc sa saison parfaitement avec un nouveau record du tour. Devançant Alvaro Bautista (Ducati) de seulement 0,006s, il marque l’un des écarts les plus serrés entre deux premiers pilotes sur la grille dans l’histoire du WorldSBK et le plus proche depuis 2018. Jonathan Rea (Kawasaki) quant à lui,a pris la troisième place.

  • 1. Toprak Razgatlioglu (Pata Yamaha with Brixx WorldSBK) 1’48.267
  • 2. Alvaro Bautista (Aruba.it Racing – Ducati) +0.006s
  • 3. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team WorldSBK) +0.209s
  • 4. Michael Ruben Rinaldi (Aruba.it Racing – Ducati) +0.488s
  • 5. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team WorldSBK) +0.719s
  • 6. Andrea Locatelli (Pata Yamaha with Brixx WorldSBK) +0.731s

Write A Comment