Pour tout écrire, je ne savais pas par quel bout commencer le feed back du RPDP22…Pour commencer félicitations au tandem vainqueur Olivier Bardeur/ Yannick Clain pour cette première victoire (j’y reviendrais plus tard) et tous mes voeux à Meddy et Souka blessés dans une sortie de route. Il y a tant et tant d’éléments à indiquer. Je me suis donné plusieurs jours pour permettre de redescendre en pression et chaque jour qui passe emmène son lot d’informations supplémentaires. Comme d’habitude, le temps de recouper les informations, les valider avant de prendre position est incompressible. On commence donc par cette première livraison…

Petite revue de ces éléments. On commence par la transmission de divers documents. Malgré plusieurs demandes, aucune transmission des informations demandées légitimement. Au titre du droit à l’information, la transmission des la liste des admis au départ se fait toujours attendre. Ne parlons pas des chronos qui me parviennent par de chers confrères malgré des demandes récurrentes directes auprès de la Direction de course (par ailleurs également organisateur). Alors on peut toujours communiquer concernant le déploiement d’un suivi GPS mais la base est la transmission des informations par mail. Concernant ce système qui reste un complément (il est d’ailleurs amusant que certaines voitures de course semblent évoluer sur coussin d’air en traversant allègrement jardins privés et maisons) certains modules n’ont pas fonctionné. Un des concurrents s’en est d’ailleurs ouvertement plaint « a koz mi paye un nafair i marche pas?! » la réponse d’un des membres du club est arrivée histoire d’éteindre cette doléance: « on va te rembourser les 50€ »

Concernant la liste des engagés: la liste finale fait état finalement de 77 engagés (Franck Lauret N°78 ajouté in extremis) contre 76 lors de la publication de la liste par l’organisateur. Or selon l’art4.1 du Championnat de la Réunion des Rallyes publié le 28 Février 2022: « Les pilotes participant à une coupe de marque, agréée par la LSA-Réunion, partiront l’un à la suite de l’autre dans leur classe. » En passant, il est heureux que 4 équipages se soient engagés en Volant 208 car il s’agit du chiffre minimum pour prendre en compte ce volant. A cet effet, l’un des concurrents me précisait avant le départ qu’il s’était fait offrir l’engagement à ce volant gracieusement car sa présence était nécessaire pour passer à 4 engagés. Le pilote ayant précisé à l’organisateur de ce volant que de toutes façons il ne disputerait pas l’ensemble de la saison. Les autres engagés qui ont payé leur engagement à cette formule apprécieront!

Le classement final officiel signé par la Direction de course pour valeur à 19h20 fait état de 65 classés. Dans cette liste apparaît l’équipage N°2 Dorseuil/ De Berge alors qu’il avait abandonné. Je peux concevoir leur présence sur un classement final provisoire, le temps de vérifier mais sur un classement final officiel signé, je m’interroge. Je m’interroge d’autant plus que ce résultat signé et affiché ne correspond pas au classement final transmis à la sphère médiatique et je suppose à la fédé et à la ligue. Des modifications a posteriori d’un classement signé et affiché me semble peu respectueux des règles administratives. L’erreur est évidemment toujours possible mais la moindre des choses aurait été un nouvel affichage…peut-être me trompe-je?!

Parlons à présent des chronos. Le suivi concerne le concurrent N°46 notamment dans l’ES2 Frémicourt1. Je me doute bien que Guillaume Rousseau a été pour le moins flatté d’un sixième chrono scratch (sa meilleur perf absolue depuis le début de sa carrière) alors que sur l’ensemble des autres chronos il se classe autour de la 15°/20° place. Sans remettre en cause le talent, la fiabilité et la vitesse de Guillaume, ce chrono prête le flanc. Or sur le tracking, de l’ES2, le concurrent N°46 affiche 50s9 de retard sur le leader ‘Olivier Bardeur concurrent numéro 3) et sur la fiche de temps il ne pointe plus que 21s3 derrière Bardeur. Sacré remontée au classement!!! Ce point est d’autant plus préjudiciable au classement sincère du Championnat et des coupes que c’est justement le chrono signé dans l’ES2 qui sert à établir les temps forfaitaires dans l’ES4 du fait de la violente sortie de route de Meddy Gerville/ Souka Zaneguy…

Alors que les éléments factuels continuent de nous arriver, juste un petit mot concernant l’équipage de l’Alpine. Tout d’abord je réitère mes vœux de prompt rétablissement à Meddy et Souka déjà exprimés de vive voix auprès des concernés. Le navigateur Souka m’avait tenu informé de son état et de celui de Meddy alors qu’il était dans l’ambulance des pompiers. Meddy me confirmait quant à lui Lundi matin que l’opération s’était bien passée et qu’il restait optimiste. Pour le reste, déclarer que cette sortie est dûe à « un excès de confiance » me semble scandaleux, inapproprié et pour tout dire non sportif face caméra. On peut penser et ce que l’on veut mais seuls Meddy et Souka étaient dans la voiture et à même de connaître les détails. Il n’y a aucune honte à dire: « Je ne sais pas, je leur souhaite de se remettre rapidement. Je ne connais pas précisément les raisons. » Toute déclaration par essence intempestive ne peut être que mal perçue quand l’équipage est dans l’ambulance avec un pronostic incertain. Je sais que ces propos ont choqué voire scandalisé beaucoup de monde. Alors on peut m’en vouloir de l’écrire mais je l’assume parfaitement!

Write A Comment