Dernier module statistique en vue du Rallye de la Plaine disputé ce Samedi après-midi pour une course plus courte que nombre de séances d’essais. Etude statistique des engagés par classes de cylindrées et autres éléments « parlants » à la lecture de la liste de 76 engagés.

Deux classes de cylindrée issues du groupe R sont les plus représentées sur la liste des engagés. Celle des plus gros favoris de l’épreuve aligne pas moins de 9 bolides engagés en Rally2 (ex R5) le plateau est particulièrement riche. Il faut ajouter que plusieurs bolides de cette classe de cylindrée ultime ne sont pas présents sur cette liste. Le cap de la dizaine devrait donc être largement franchit pour les courses suivantes. Plus de 10% des engagés possèdent donc des véhicules en lice pour un podium. L’autre classe impliquant 9 bolides est le R3 que nous évoquions les semaines passées. Le R3 présente des tractions aux définitions techniques variées et disparates: turbo et atmo s’y côtoient et de sacrés pilotes sont présents. Les meilleurs d’entre aux intégreront sans doute le top10 à l’arrivée des 6 épreuves de vitesse et la bagarre s’y annonce particulièrement virulente.

Il y a également deux classes de cylindrée présentes sur la deuxième marche de ce podium de classe. Le R2, échelon inférieur du R3 présente 7 engagés. Peugeot et Citroën s’y taillent la part principal mais une Ford Fiesta pointe le bout de son museau. Avec 7 engagés dans cette classe, il va falloir cravacher d’emblée pour espérer s’y faire une place sur le podium de classe. L’autre classe de cylindrée comptant également 7 engagés est le F2/14. Décriée par certains adorateurs d’une démarche 100% mercantile. Cette catégorie des grosses 2RM a également vocation à jouer les trouble fête dans le top10 pour les meilleurs. Avec des moteurs hurlants et crachant entre 250 et plus de 300cv pour les plus affûtées, il est impératif de rester assister aux débats.

La troisième marche du podium par classes de cylindrée est occupée par deux classes cette fois encore. Le Rally4, voitures nouvelle génération y prend du grade avec plusieurs bolides manquant encore à l’appel sur cette épreuve. La bagarre y sera fabuleuse face aux R3 qui, il faut le reconnaître, sont pilotées par des équipages possédant bien plus d’expérience. A suivre néanmoins avec de plus en plus de voitures attendues dans cette série. Le N3 compte également 5 engagés. Cette catégorie des voitures possédant des 2 litres de cylindrée atmo compte dans ses rangs de sacrés clients. Au rang de ces attendus, le jeune Bryan Moussa va faire ses premiers tours de roue face à la montre dans une voiture plus récente et fait clairement figure d’épouvantail. Sans rien enlever à la vitesse de ses concurrents, il est indéniable qu’il va falloir compter avec lui et pas seulement dans lme N3. Je mets une pièce sur le groupe N pour Bryan, véritable surdoué de la discipline!

Classe de cylindréeNombre d’engagés% du plateau
Rally2 – R3911.84
F2000/14 – R279.21
Rally4 – N356.58
F2000/13 – F2000/12 – N245.26
A7 – A6K33.95
R4 – R1 – GT10 – A8 – N4 – N122.63
RGT – GT9 – A7S – A61

A la lecture des stats issues de la liste des engagés, on relève également la présence de 15 voitures type 4RM (19.74% du plateau), 5 propulsions (6.58%) du plateau et 56 tractions (73.68%) soit un total de 61 équipages qui disputent la coupe 2 roues motrices (80.26% du plateau des engagés).

Autre point à souligner, il y a désormais 6 pilotes féminines (7.89%) sur la liste d’équipages engagés. On est loin, très loin du compte en terme de parité mais ça progresse. Mesdames, à vos volants. Plusieurs nouvelles pilotes effectueront leurs premiers tours de roue Samedi, gageons que d’autres les rejoignent.

Write A Comment