Nous poursuivons la revue d’effectifs de la liste des engagés en vue de la manche inaugurale du Championnat de la Réunion des Rallyes. Avec 76 engagés, c’est environ les 3/4 du plateau local qui se donne rendez-vous du côté de la Plaine des Palmistes pour un rallye ultra sprint ce Samedi après-midi.

Les engagés par groupes techniques:

Une des spécificités de notre championnat local est qu’il repose sur un toutes catégories doublé de coupes en fonction des groupes techniques de cylindrée. Le groupe R est largement le plus représenté. Ce groupe technique le plus récent met en avant la dernière génération de voiture selon une réglementation qui promotionne une durabilité étendue de nombreuses pièces. Ce groupe R oblige également les constructeurs à utiliser en compétition nombre de pièces issues des voitures de série. Ces bolides, certes plus chers à l’achat utilisent nombre de pièces « stocks » et une architecture permettant une durée de vie plus longue. L’objectif étant de limiter les coûts à l’entretien. Néanmoins, ce qui est vrai pour les petites cylindrées ne l’est pas forcément pour les grosses machines nécessitant plus d’entretien et de suivi. Le groupe R comporte 39 engagés sur cette liste, soit plus de la moitié du plateau.

Le deuxième groupe technique le plus présent est ce fameux F2000 dont certains aimeraient bien se débarrasser afin de vendre des voitures plus récentes. Mauvaise pioche pour les défenseurs d’une démarche purement mercantile dans le sport amateur puisque 15 voitures sont alignées au départ soit près de 20% du plateau. Non seulement le F2000 fait l’objet d’une coupe spécifique mais en complément il présente des voitures performantes. Et encore, toutes ne sont pas encore alignées sur cette épreuve. J’aurais l’occasion de vous en reparler à l’aube du Tour Auto puisqu’une monstrueuse F2000 sorte de kit car nouvelle génération est en préparation.

Le Groupe N, celui des voitures les moins développées et se rapprochant le plus des voitures dites de série résiste tant qu’il peut. Les 13 engagés vont devoir se cracher dans les gants à la Plaine pour glaner de précieux points en vue de la coupe éponyme. Ces voitures ne sont pas les plus abouties techniquement mais les batailles y sont souvent homériques avec un pilotage à la limite de ce que les voitures peuvent encaisser.

Le groupe A est très clairement en train d’être supplanté par les groupe R qui sont l’évolution de cette catégorie qui avait donné naissance aux mythiques kit car et autres WRC. Avec une réglementation relativement permissive, on retrouve là les top car des années 90 et du début du siècle. Voies étroites, voies larges, énormément de disparités dans cette catégorie. Ce groupe est aujourd’hui une sorte d’hybride entre le groupe R et le groupe F2000 dans lequel nombre de ces bolides seront assez rapidement versés. 10 voitures sont engagées en groupe A.

Enfin le GT, groupe des grosses caisses par définition regroupe des voitures mythiques que l’on est plus habitué à voir évoluer sur piste. Porsche, BMW et Lotus sont les habituées de ce groupe. S’est ajoutée à la liste de ces bolides une rutilante Alpine A110 nouvelle génération pour ce rallye. Certes, nous aurions pu l’assimiler au groupe R puisque la réglementation officielle l’engage en R-GT mais dans l’esprit et l’appréhension grand public, nous l’entrons en GT. 7Un total de quatre bolides est donc aligné au départ.

GroupeEngagés% du plateau
Groupe R3951.32%
Groupe F20001519.74
Groupe N1317.11
Groupe A1013.16
GT45.26
Engagés par groupe technique

Write A Comment