C’est en effet à Sebring que le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA (WEC) prend son envol en course ce week-end. La piste d’un peu plus de 6km (6km019 précisément) propose un total de 17 virages. Avec deux lignes droites encadrant les paddocks, la piste verra un total de 36 voitures au départ pour un total de 103 pilotes. La piste US fête de la plus belle des manières les 10 ans de la série dont le départ avait été donné sur ce même tracé. L’ancienne base Hendricks Army Airfield, utilisée par l’US Army entre 1941 et 1946 pour ses bombardiers B17, a été transformée en piste automobile par un ingénieur aéronautique Alc Ulmann dès la veille du nouvel an 1950.

Tracé atypique, les 1000 miles de Sebring peuvent apporter leur lot de surprises, bonnes pour les uns, et fatalement mauvaises pour les autres. Ainsi lors des essais sous forme de prologue le week-end passé les LMP2 se taillaient la part du lion lors de 3 des quatre séances effectuées.

Hypercar: 4 voitures sont engagées avec chacune 3 pilotes. Reines de la série mondiale, les favoris restent les Champions en titre Toyota. Néanmoins, les écuries concurrentes Alpine et Glickenhaus semblent avoir bien progressé durant l’intersaison.

LMP2: Pas moins de 15 équipages pour autant de voitures sont alignées sur la saison. C’est dans cette catégorie qu’évoluera Sébastien Ogier pour ses premiers tours de roue en Endurance. Le français est engagé sur la voiture du Richard Mille Racing Team flanquée du numéro 1.

LMGTE Pro: 5 voitures sont présentes sur la ligne: La Corvette sera encadrée par deux Ferrari et deux Porsche. Avec deux pilotes se relayant au volant, la lutte dans ce segment si porteur du GT Professionnel sera une fois encore particulièrement disputée.

LMGTEAM: Les 15 équipes en lice sont constituées chacune de 3 pilotes. C’est dans cette catégorie qu’un line up 100% féminin est engagé. La voiture #85 bénéficiera à ce titre d’un engouement particulier tant les féminines sont rares en course. En effet, la seule féminine représentée en course hors cet équipage se trouve dans l’équipe de la LMP2 aux côtés de Sébastien Ogier.

Le Championnat du monde d’Endurance FIA 2022 affiche un plateau de stars du sport automobile avec pas moins de sept anciens vainqueurs des 24 Heures du Mans, dont cinq défendront les couleurs du Toyota Gazoo Racing en Hypercar – Mike Conway, Kamui Kobayashi, José Maria Lopez, Sébastien Buemi et Brendon Hartley. 

Romain Dumas, vainqueur du Mans en 2016, roulera chez Glickenhaus, tandis que Nick Tandy, vainqueur en 2015, rejoindra l’équipe Corvette Racing pour conquérir le titre LMGTE Pro. 

Les pilotes de Formule 1 ont toujours été de la partie en Endurance, les succès les plus récents revenant au double champion du monde Fernando Alonso, victorieux au Mans en 2018 au volant de sa Toyota avant de décrocher le titre FIA WEC au terme de la Super Saison 2018-19. Cette année, la monoplace est également présente avec le vainqueur du Mans 2021 Kamui Kobayashi, mais aussi par Robert Kubica, Felipe Nasr, Will Stevens, Esteban Gutierrez et Sébastien Bourdais. 

Parmi les autres grands noms de la compétition, on retrouve l’ancien pilote de Formule 2 Louis Deletraz et la star du DTM Nico Müller, ainsi que plusieurs autres grands noms de l’Endurance comme Antonio Felix da Costa, Filipe Albuquerque, Alex Brundle, Oliver Jarvis, Phil Hanson, Mathias Beche et Alex Lynn.

Mercredi 16 MarsLocalFranceRéunionAntilles
FP111h0516h0519h0511h05
FP216h3521h3500h35(J+1)16h35
Jeudi 17 Mars
FP311h5516h5519h5511h55
Q119h0000h00(J+1)03h00(J+1)19h00
Q219h2000h20(J+1)03h20(J+1)19h20
Vendredi 18 Mars
Course12h0017h0020h0012h00

Write A Comment