Et encore! Nombre de séries ne sont pas encore lancées à tous niveaux: régionaux, nationaux ou internationaux. Ce week-end s’annonce passionnant et riche en enseignements et émotions. Quel que soit votre discipline de prédilection, vous aurez du spectacle à suivre dans la sphère des sports mécaniques.

On commence par l’échelon local avec une journée dédiée aux voitures de rallye programmée ce Dimanche aux Avirons. Baptisée journée roulage et encadrée par la structure de Guillaume Martinol, de nombreux véhicules sont attendus dans les hauts de l’Ouest en préparation du kickoff réunionnais du Championnat le Samedi 2 Avril à la Plaine des Palmistes.

Au niveau national, c’est le Championnat de France des Rallyes qui démarre ce Vendredi avec la classique ch’ti Rallye du Touquet. Avec 193 engagés dont 24 Rally2, 39 en Clio Trophy France et 23 engagés dans la Stellantis Motorsport Rally Cup (ex Cup 208), cette épreuve s’annonce relevée. A suivre impérativement avec plusieurs engagés réunionnais alignés au départ.

Le Championnat du Monde d’Endurance démarre également ce week-end. C’est aux Etats Unis à Sebring que les équipages parcourront 1000 miles (1609km34). Avec une main mise des LMP2 face aux redoutables Hypercar lors des essais la course s’annonce épique. Au rayon des focus, le comportement d’Alpine sera scruté ainsi que le niveau de performance du français Champion du Monde des Rallyes Sébastien Ogier.

En monoplace, le Championnat Indycar déroule sa deuxième manche au Texas à l’occasion de l’Expel 375 sur l’anneau de vitesse pure à une trentaine de kilomètres au nord de Fort Worth. Cette fois encore Romain Grosjean et Simon Pagenaud seront à surveiller. Il s’agira de la première course sur anneau de Grosjean.

Toujours en monoplace, la saison de Formula 1 prend la piste à Bahrain du 18 au 20 Mars. Bie que les tests de pré-saison aient pu donner quelques indications. Rien ne vaut la sanction de la course « réelle » pour jauger des niveaux des uns et des autres et également des éventuelles modifications dans la hiérarchie suite à l’introduction de la nouvelle réglementation.

En ce qui concerne la Moto, la série de supercross US poursuit son programme avec la 11° manche de la saison à Indianapolis Samedi soir. Suite aux nombreuses chutes vues à Detroit, certains pilotes sont décrochés et Eli Tomac poursuit sur un rythme impressionnant. Avec désormais plus d’une victoire d’avance sur son plus proche poursuivant il faudra néanmoins poursuivre pour ne pas voir cette avance fondre comme neige au soleil.

Toujours en moto, le motocross se dirige en Patagonie pour le troisième meeting de la saison. Le rendez-vous argentin propose un terrain parfois très humide qui met à rude épreuve mécaniques et pilotes. Les français sont là encore à la lutte dans les deux séries MXGP et MX2. Les podiums sont à portée de gaz et ce lointain rendez-vous est le premier réputé « outremer ».

Enfin, le MotoGp a proposé un podium inédit dans la catégorie reine lors du kick off à Losail. Ce week-end, l’équation comporte de nouvelles variables avec une météo humide attendue en Indonésie pour des courses diurnes. Sur un circuit très différent du qatari, Mandalika sera une découverte pour les pilotes et les ingénieurs et bien malin celui qui sera en mesure de pronostiquer le podium. Très incertain et disputé au vu de la première course, le Championnat MotoGP 2022 propose un niveau de performance incroyablement relevé avec foultitude de machines et de pilotes en mesure de se disputer la victoire.

Write A Comment