Le réunionnais avait choisit le Rallye de Hannut en Belgique pour se dérouiller les goujons en préparation du Rallye du Touquet qui se déroule week-end prochain. Entre Bruxelles et Liège, le désormais infirmier (récemment diplômé) a été confronté à des tracés rapides voire très rapides sur un profil typique de cette région de Wallonie.

« C’était un vrai régal! » confiait Nazim sur la ligne d’arrivée. « Je n’avais jamais été confronté à un terrain pareil! Beaucoup de changements de grip, des spéciales très rapides. C’était super enrichissant. » L’objectif de cette participation à ce rallye de Belgique n’était pas une confrontation face à d’autres concurrents mais bien la mise en application des enseignements prodigués par Stéphane Lefebvre. « Il m’a fallu un temps d’adaptation dans la première. » expliquait le pilote. « C’est une nouvelle méthode de travail pour moi et il faut que je m’habitue à un nouveau flux d’informations. Heureusement le terrain était sec cette année et on a pu mettre en application sans la contrainte de la boue. Bien que le terrain se soit creusé et dégradé au fil des passages, j’ai pu améliorer mes chronos et mesurer l’intérêt de cette méthode de travail que Stéphane m’inculque.« 

Concernant sa nouvelle écurie PH Sport drivée par Bernard Piallat, le pilote avait du mal à exprimer tout son ressenti. « Rien à dire, au top. C’était la première fois que je travaillais avec un ingénieur et on a pu beaucoup échanger et mesurer l’importance des acquis. On a maintenant deux jours de boulot pour mettre les images en face des acquis.« 

Dans la foulée de ce travail, Nazim et Valentin se replongeront dans la foulée quelques kilomètres plus au sud à l’occasion du Rallye du Touquet. La classique la plus septentrionale du Championnat de France des Rallyes ouvre le bal du calendrier de la Stellantis Motorsport Rally Cup cette année avec un line up impressionnant de 23 équipages dans la Stellantis RC. « C’est exceptionnel de pouvoir avoir ce rythme. Ce week-end au volant en Belgique, le week-end prochain en Championnat de France au Touquet…franchement un grand merci à tous ceux qui me suivent et un immense merci à toutes les personnes qui m’aident d’une manière ou d’une autre!« 

Sans trop de surprise, le seul équipage disposant d’une Ford Puma Rally1 privée s’impose sur cette épreuve faisant ainsi le bonheur des spectateurs qui s’étaient déplacés en nombre pour voir évoluer la dernière génération de voiture du prestigieux WRC pour la première fois en Belgique.

PosEquipageChronos
1SERDERIDIS/MICLOTTE1h17m49
2MADSEN/FELTHAUS +02:18
3HUBIN/RIGUELLE+03:27
4GUILLEMIN/SEGERS+04:52
5MADSEN/NEDERGAARD+05:19
6SCHMELCHER/OMBELET+05:34
7VANZEEBROECK/VANDEPOEL+06:18
8WIART/BURLET+06:48
9FERETTE/DENEUMOSTIER+07:20
10PETERSEN/KVICK JAN+07:36
11BANGUI/AUGE+08:15
12VANDEVELDE/NYS+08:28

Write A Comment