La classique d’Abu Dhabi aura été une course palpitante bien que les deux hommes forts de la nouvelle série mondiale aient été écartés de la bataille pour la victoire. Peterhansel signe son 7° succès à l’ADDC après une première victoire il y a 20 ans. Nasser Al Attyiah aura fait main basse sur quatre des cinq chronos disputés, prouvant ainsi sa vitesse et la main mise de Toyota sur la série. Sébastien Loeb aura prouvé (s’il en était encore besoin) sa combativité en restant accroché au pare chocs du Toy’ de bout en bout.

A l’heure des comptes, Malgré une P3 aujourd’hui du fait d’une double crevaison, le multiple recordman en rallye prend les commandes de la série après deux épreuves. Au terme du Dakar, Nasser Al Attyiah pointait en tête pour un point. A l’arrivée de l’ADDC, c’est bien une inversion avec Sébastien Loeb en tête, un point devant Al Attyah.

Les suivants sont clairement décrochés de la lutte et la prochaine bagarre au Kazakhstan du 25 au 30 Avril prochain proposera un tout autre type de tracé pour tenter de départager les deux patrons de la série…

Pos.PiloteÉquipeTotal
1(FRA)S. LOEBBAHRAIN RAID XTREME
PRODRIVE
112
2(QAT)N. AL-ATTIYAHTOYOTA GAZOO RACING
TOYOTA
111
3(SAU)Y. AL RAJHIOVERDRIVE RACING
TOYOTA
70
4(POL)J. PRZYGONSKIX-RAID MINI JCW TEAM
MINI
58
5(CHL)F. LOPEZ CONTARDOSOUTH RACING CAN-AM
CAN – AM
40

Write A Comment