Alors que durant l’intersaison, la communication allait bon train concernant l’avenir de la discipline avec l’appoint de l’hybridation, les promoteurs viennent de revoir la copie. L’introduction de l’hybride est donc repoussée à 2024 en course.

Il s’agit là d’une nouvelle conséquence des problèmes d’approvisionnement au niveau mondial du fait de Covid19 et du redémarrage laborieux des chaînes de production. Ce sont notamment les systèmes de récupération d’énergie (ERS) et d’autres composants critiques qui sont affectés.

Sans réelle certitude quant au calendrier de reprise des fournitures d’éléments essentiels, la décision a été prise de repousser d’un an le nouveau 2l4 V6 Turbo fournis par Chevrolet et Honda ainsi que les unités ERS construites par l’Allemand MAHLE.

Les chaînes de production des constructeurs souffrent encore d’absence de visibilité quant au fonctionnement à plein régime.RACER comprend également que les deux constructeurs automobiles ont également été touchés par des problèmes de chaîne d’approvisionnement.

Tests Sebring Simon Pagenaud

En déplaçant la majeure partie de la production de moteurs de 2,4 litres à une date ultérieure et en inscrivant la poursuite des moteurs de 2,2 litres dans le calendrier, la série et ses constructeurs ont assuré leur capacité à soutenir le paddock avec des moteurs sans avoir à s’inquiéter de tout ERS supplémentaire ou des retards connexes qui pourraient se produire avant la saison 2024.

«Nous sommes heureux du rythme de développement technique du V-6 hybride biturbo de 2,4 litres, alors que nous nous préparons à la compétition », a déclaré le président d’IndyCar, Jay Frye. « Nous sommes très sereins quant aux progrès réalisés par notre équipe et nos partenaires, mais une décision immédiate doit être prise pour nous assurer que nous sommes prêts pour la saison 2023 en utilisant notre ensemble actuel de moteurs de 2,2 litres.« 

Malgré les retards continus avec les nouvelles technologies, Chevy et Honda étaient prêts à commencer le processus d’essais sur piste cette semaine en Floride avec leurs nouveaux moteurs de 2,4 litres. Toutefois, IndyCar a décidé d’annuler le test après que d’autres retards de composants aient compromis la sortie des 2 et 3 mars; la majorité des dates originales indiquées sur le calendrier des tests de 2,4 litres ont également été supprimées.

Line up pilotes Indycar 2022

Chevrolet et Honda testeront leur nouveau moteur 2,4 litres d’essais les 30-31 Mars à Sebring et introduire des unités ERS, des transmissions et des boîtiers de transmission neufs et plus légers. Concernant les autres éléments ils seront introduits au fur et à mesure de leur arrivée en cours de saison.

« Nous sommes très heureux de lancer l’ère électrifiée des courses IndyCar Series », a déclaré David Salters, président et directeur technique du HPD. « Nous avons terminé la mise au point et la mise à l’essai de notre nouveau moteur à combustion interne. Une fois que les problèmes liés à la chaîne d’approvisionnement des composants du système hybride seront réglés, nous commencerons à effectuer la mise à l’essai du nouveau groupe moteur hybride. »

Write A Comment