Le Rallye dédié au VMRS (véhicule moderne de régularité sportive) est une catégorie loin très loins, très très loin des rallyes surprises ou rallyes touristiques. Discipline à part entière permettant de faire leurs premiers tours de roue à moindre fais, cette discipline initiée par l’ASARéunion et poursuivie par l’ASASud connait un véritable engouement pour cette première saison et verra donc une saison 2 en 2022.

Ce sont toujours les deux clubs ASAR et ASASud qui ont confirmé leur poursuite dans cette voie. Un Championnat est d’ailleurs à l’étude pour mise sur orbite dès cette année. Le « Régul » est disputé au volant de voitures strictement de série avec comme seule obligation d’équipement un extincteur à jour de 2kg. Le principe est de parcourir les mêmes épreuves qu’en rallye « classique » en respectant au plus juste une moyenne horaire établie par l’organisateur. Chaque concurrent opte et choisit une catégorie en fonction de ses aptitudes supposées: moyenne haute: +5km/h par rapport à la moyenne étalon, moyenne intermédiaire (celle définie par l’organisateur) ou moyenne basse: -5km/h par rapport à la moyenne de base.

Typiquement Notre Dame de la Paix était par exemple proposée à 75km/h de moyenne. Les concurrents ayant opté pour cette option doivent théoriquement respecter cette moyenne PARTOUT: que ce soit dans le toboggan mais également dans les successions d’épingles! Le navigateur est donc mis à rude épreuve avec un oeil en permanence sur le chrono pour respecter la moyenne. Des contrôles aléatoires positionnés au bon vouloir de l’organisateur sans en référer aux concurrents permettent de tracer en plus du GPS les voitures. Hors de question de rouler à tombeau ouvert durant les 3 quarts de la spéciale pour ensuite lever le pied et pointer « dans la minute ».

Le système de comptage repose sur un système de pénalités: chaque pointage en avance ou en minute fait tomber des pénalités. Le gagnant est donc celui qui se rapproche le plus de 0 péna’!

Nous recevions Laurent Alpou, véritable catalyseur de la discipline qui est toujours enclin à expliquer les tenants et aboutissants de cette discipline sportive. Ne vous inquiétez pas, il n’y a pas nécessité de posséder un monstre GT pour participer à cette épreuve et Laurent Alpou dont vous retrouvez l’interview ci-dessous se tient à votre disposition pour vous aider à entrer dans ce sport. Vous pouvez le contacter par Facebook ici.

Laurent Alpou

Write A Comment