La classe de cylindrée R3 sera à n’en pas douter l’une des plus disputées cette année. Cette catégorie deux roues motrices voit de sacrés noms s’aligner au départ. Certes il ne s’agira pas de jouer la victoire scratch face aux monstrueuses ‘ roues motrices mais le combat y sera âpre avec des pilotes réputés pour leur pilotage sur le fil donc nombre d’entre eux disposent d’une expérience très importante.

Hier nous évoquions le retour à temps complet de Patrice Delaunay en Peugeot 207RC mais d’autres habitués des projecteurs de la discipline seront également de la partie. Après ses multiples lauriers glanés en Groupe N, Gilles Dijoux sera dans l’habitacle de sa propre 207 avec laquelle il s’était engagé à partir du RSJ21. Toujours navigué par l’excellent Vincent Payet, Gilles Dijoux a développé un pilotage affirmé et tranchant.

Toujours en R3 mais à bord d’une DS3, Yann Beurard sera à n’en pas douter un client! Avec une expérience importante, Yann est réputé vite et accrocheur. Son assistance sera toujours assurée par Christophe qui, entre deux courses en montagne, possède toujours ses automatismes appris auprès de Philippe Maitre. Depuis l’an passé, cette voiture a subit un update en profondeur. Avec un couple toujours présent qui lui permettait de motricer correctement, la DS manquait toutefois de puissance…et cruellement! Lors de son passage au banc, la petite affichait moins de 200cv. Après démontage, analyse, check et remontage, le soucis a été trouvé et le décalage des « sapins » résolu. Donnée constructeur pour 230cv maximum, la voiture de Yann devrait cette saison pouvoir compter sur la grosse trentaine de chevaux qui lui manquait. Avec cet apport important de cavalerie, au vu des performances relevées l’an passé malgré l’absence de cavalerie, il va falloir compter avec le garagiste!

Toujours en R3, le pilote OFPS se réjouit par avance de ce line up dans sa catégorie tout en ne se faisant aucune illusion quant à ses possibilités de se battre à la régulière et sur la longueur face à ces lièvres en R3. Néanmoins, une telle affiche le poussera à se transcender pour augmenter son niveau de pilotage déjà reconnu. Un petit mot également sur la première épreuve de la saison à l’occasion de laquelle la DS3 de Charif Dindar sera présente et pilotée avec Sikander Badat qui a déjà effectué des essais et à trouver cette bombinette « très puissante voire trop!« 

La liste est loin d’être exhaustive puisque de nombreuses autres voitures sont attendues et notamment des Renault Clio avec Fred Chane KaÏ, Henri Lauret, Boyer, Ramjane et autres.

Write A Comment