C’est le week-end prochain que la caravane du MXGP (Championnat du Monde de Motocross) prend son envol. Pour cette saison 2022 qui compte 21 épreuves inscrites au calendrier, c’est la Grande Bretagne qui a la charge de lancer la saison. Le gratin des pilotes outdoor mondial de MXGP et MX2 a donc rendez-vous outre Manche sur un des plus beaux terrains de la saison.

Direction Matterley Basin à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Southampton pour le lancement de cette saison. Le circuit de 2240m sur terre dure compte dix virages à gauche pour 11 courbes à gauche. Tracé en marche d’escalier, ce circuit présente deux plateaux reliés par une pente marquée. Notez également que ce circuit l’Est britannique dispose d’une rampe de départ très inclinée qui donnent une grande vitesse aux machines pour aborder le premier gauche à 180° avec un banking permettant dépassements et trajectoires différentes.

Une trentaine de pilotes sont engagés dans la catégorie reine dont quatre pilotes français. Le vice-champion du Monde 2021, Champion du Monde 2015 et triple vainqueur du Motocross des Nations (2015, 2016, 2017), Romain Febvre ne sera toutefois pas aligné au départ de ce kickoff. Les couleurs françaises seront donc portées par Maxime Renaux (Champion en titre en MX2 et rookie en catégorie reine), Jordi Tixier (Champion du Monde MX2 2014, Champion du Monde Junior 125cc en 2010), Benoit Paturel (Membre de l’équipe de France victorieuse au Motocross des Nations en 2016). Le néerlandais Champion en titre et double Champion en MXGP Jeffrey Herlings (2018 et 2021) défendra chèrement son titre obtenu l’an passé. Le #84 reste fidèle à KTM avec qui il évolue depuis 2009 et sera évidemment un des principaux clients…

Romain Febvre absent en Grande Bretagne (credit Vosges matin)

En MX2, le drapeau tricolore sera porté là également par quatre pilotes. Tom Guyon, Champion de France Junior 2018 reste chez KTM pour sa saison de rookie en Mondial après avoir écumé les pistes du Championnat d’Europe. Tom Vialle conserve son numéro 28 et une KTM. Champion du Monde en 2020, il terminait sur le podium final l’an passé et se verrait bien tenter le coup cette année…#38 Stephen Rubini fera également son retour dans le grand bain du mondial au plus haut niveau cette saison au guidon d’une Honda. Après le Championnat de France, le Championnat d’Europe et une première tentative en MX2 en 2017 et 2018 avant l’aventure MXGP de 2020, Stephen dispose d’une solide expérience des terrains de MX. Enfin Thibault Benistant (Champion d’Europe 2018 en 125 puis Champion d’Europe 250 en 2020) affichera son numéro 198 pour confirmer sa mise en route en 2020 en MXGP.

Tom Vialle rempile en MX2

Write A Comment