Jusqu’alors la catégorie Rally3 était représentée uniquement par Ford et sa Fiesta Rally3 construite et développée par l’équipe polonaise de M-Sport. Nous nous en faisions l’écho lors du Monté, de nouveaux modèles sont attendus sous peu.

Le premier nouveau constructeur à faire vélléité de développement de ces petites 4 roues motrices (marche pied entre les 2RM Rally4 et les reines des championnats nationaux et du WRC2 les Rally2) est donc Renault qui bénéficiera de l’élargissement de la bride d’admission d’air de ces bolides qui vient de passer de 30 à 31mm.

Les ingés et équipes de conception ont terminé le boulot de base sur les planches à dessin (ou plutôt les ordinateurs puissants pour la CAO) et l’étape de fabrication et assemblage a démarré. La future nouvelle Renault Clio Rally3 est programmée pour être présentée en Avril 2023 au terme de l’homologation. Cette saison sera donc consacrée au développement, déverminage, réglages et éventuelles adaptations. Renault dispose évidemment à son catalogue de 2RM avec Clio et Twingo déjà en Rally4 et Rally5 et la cousine Alpine en propulsion. Le constructeur français bascule ainsi avec une 4RM moderne qui prend la suite des anciennes monstrueuses groupe B.

Les premiers tours de roue sont attendus dans les semaines à venir et bien que la Fiesta soit jusqu’en 2024 la seule homologuée en Junior WRC, la Renault Clio Rally3 est attendue également en ERC (Championnat d’Europe). Les premiers essais de la nouvelle Rally3 de Renault devraient débuter fin février. Il est actuellement en discussion avec plusieurs « pilotes expérimentés » pour mener son programme de tests, qui se déroulera sans surprise dans le pays d’origine de la marque, la France. Les cadors sont attendus et certains contacts sont d’ors et déjà noués avec certains habitués du cerceau.

« C’est un plan très habituel pour les essais. Nous allons commencer à tester sur terre pour commencer et voir quelle est la limite quand nous commençons à détruire la voiture sur la terre. Après, nous irons sur asphalte. Nous allons rester en France, de la terre puis de l’asphalte » Benoit Nogier, Directeur de la Compétition clients chez Renault Sport indiquait ainsi à nos collègues de Dirtfish: « Cela a été très important lorsque nous avons pris la décision d’opter pour le Rally3. Il est bon de savoir que le Rally3 fera partie de l’avenir dans un championnat aussi relevé que le WRC3.  Nous avons hâte de voir la comparaison entre le WRC3 et le Junior parce que Ford sera avec le Junior. Ainsi, nous serons en mesure de comparer les performances à l’avenir entre toutes les marques. Le sport est intéressant quand on a beaucoup de compétiteurs. J’espère qu’il y aura beaucoup de marques en Rally3 dans le futur. « 

Write A Comment