Ils seront pas moins de 37 équipes à aligner un bolide cette année 2022. Les Hypercar sont attendues plus performantes et évoluées pour cette saison 2 de leur présence. Dans le même temps les armes se fourbissent en vue de la saison prochaine qui sera splendide. Après Peugeot l’an passé et les premiers essais de la 9X8 à Motorland Aragon début 2022, c’est Porsche qui a dévoilé les premières images de son prototype.

Ce sont les 1000 miles de Sebring qui ouvriront le bal cette année. L’épreuve qui se dispute en Floride revient donc dans la série FIA pour la première fois depuis 10 ans. L’ouverture du Championnat WEC sur le sol américain est également un signe fort. Après la Formula 1, c’est donc au tour du WEC de faire les yeux doux aux cow boys…Pour l’occasion les Hyper Car évolueront sur le sol américain pour la première fois sur un tracé exigeant puisqu’éphémère. C’est donc sur un circuit occasionnel traversant l’aérodrome militaire que les équipes devront trouver et adapter un set up efficient au revêtement inégal et parsemé de bosses.

Glickenhaus Racing, qui jouera à domicile, aligne trois pilotes et pas des moins avec l’Australien Ryan Briscoe ainsi que deux Français : Romain Dumas et Olivier Pla. L’objectif, au delà de marquer de précieux points dans l’optique du Championnat sera évidemment de terminer cette course « à la maison » devant les deux Toyota GR010 Hybrid et l’Alpine A480-Gibson.

Dans la catégorie LM GTE Pro, le Corvette Racing, inaugurera sa première saison complète en WEC à domicile. La bataille s’annonce épique entre les américaines et les européennes représentées par les deux Porsche 911 RSR-19 officielles et les deux Ferrari 488 GTE. Le constructeur américain a mis les petits plats dans les grands en engageant deux « très vites » au volant de la Corvette C8.R n°64 le Britannique Nick Tandy et l’Américain Tommy Milner, qui sont de véritables connaisseurs de cette piste atypique.

Bien que la catégorie reine reste celle Hyper Car, la bagarre s’annonce somptueuse cette année en LM P2 qui affiche quasiment la moitié des engagés en WEC: 15 voitures! Des Teams de pointe connus et reconnus au plus haut niveau dans différentes sont attendus. Team Penske annonce ainsi son arrivée en 2023 avec Porsche avec le plus américain des français Sébastien Bourdais, ou encore le Team Prema Orlen Team, véritable touche à tout en monoplaces et au plus haut niveau depuis des années et des années.

Au rayon de l’attrait médiatique l’équipe constituée de la jeune Lilou Wadoux, le français Charles Milesi (Champion en titre et vainqueur des 24H du Mans) et l’octuple champion du monde des rallyes Sébastien Ogier sera évidemment scrutée à bord d’un proto du Richard Miles Racing. Le jeune retraité du WRC (jusqu’à quand?!) s’essaiera à son tour à l’endurance dans une série très différente de ses habitudes.

Les premiers éléments du niveau de performance des uns et des autres pourra être étudié à l’occasion du prologue officiel qui permettra aux équipes de prendre possession de cette piste bosselée le week-end du 12 et 13 Mars.

Nouveautés à retenir pour cette année, Total introduit un carburant « 100% renouvelable » à base de bioéthanol. Quatre équipes font leur entrée en WEC quasi un record de team rookies. Pas moins de 13 pilotes affichant un trophée FIA à leur palmarès évolueront en WEC cette année: Sébastien Buemi, Mike Conway, Brendon Hartley, José Maria Lopez, Kamui Kobayashi, Romain Dumas, James Calado, Alessandro Pier Guidi, Kévin Estre, Michael Christensen, Marco Sorensen, Nicki Thiim et évidemment Sébastien Ogier.

Sébastien Ogier test days WEC

Enfin 4 pilotes féminines sont alignées au départ dont un équipage 100% féminin à bord de la Ferrari N°85.

Write A Comment