La nouvelle saison de Formula E démarre donc ce week-end en Arabie Saoudite. Il s’agit de la dernière année avant l’introduction des nouveaux ensembles châssis moteur avec les Gen3 l’an prochain. Alors que de nouveaux constructeurs sont attendus en 2023 pour le deuxième championnat de monoplaces électriques estampillé FIA, 2022 s’annonce indécis.

C’est donc par un week-end « double headed » que l’année démarre tôt pour cette formule. Deux courses sont donc programmées avec 22 concurrents alignés sur la grille. Au vu du déroulé de la saison précédente, quelques modifications ont été apportées au réglement. 20Kw supplémentaires sont ainsi alloués.

RIYADH STREET CIRCUIT, SAUDI ARABIA – FEBRUARY 27: Start of the race during the Diriyah ePrix II at Riyadh Street Circuit on Saturday February 27, 2021 in Riyadh, Saudi Arabia. (Photo by Alastair Staley / LAT Images)

Le nouveau format permet aux meilleures équipes et aux meilleurs pilotes de montrer leur vitesse et leur habileté, mais conserve la possibilité pour n’importe quel pilote de monter, de sortir un tour du sac et de se lancer sur la grille de départ.

L’étape des Groupes voit deux groupes de 11 pilotes, définis en fonction de leur position au Championnat du Monde des Pilotes, se battre à 220kW pour établir des temps de tour chacun dans une session de 10 minutes. Les quatre plus rapides gravissent chaque fois une étape supplémentaire. Ces huit-là s’affronteront ensuite en quart de finale, s’affrontant face à face dans un KO à 250kW dans les demi-finales et la finale.

Le vainqueur du duel final prend la pole position de Julius Baer, tandis que le second s’aligne en deuxième position. Les demi-finalistes seront alignés troisième et quatrième, les quarts-finalistes entre la cinquième et la huitième – selon leurs chronos.

Les pilotes de la cinquième à la douzième place qui ont concouru dans le groupe du poleman rempliront les positions impaires sur la grille. Les pilotes correspondants de l’autre groupe seront classés dans les créneaux pairs de la grille. Donc, si le poleman vient du groupe 1, le cinquième placé dans le groupe 1 s’alignera neuvième sur la grille de départ et le cinquième placé dans le groupe 2 prend 10e et ainsi de suite.

Vous n’avez pas tout suivi? Pas d’inquiétude, cette nouvelle méthode de qualifications vous éclairera aisément au fur et à mesure des duels…

Write A Comment